Inde : vers une victoire écrasante des nationalistes hindous

Des militants du Bharatiya Janata Party célèbrent la victoire de leur parti aux législatives à New Delhi (Inde), vendredi 15 mai. 
Des militants du Bharatiya Janata Party célèbrent la victoire de leur parti aux législatives à New Delhi (Inde), vendredi 15 mai.  (RAVEENDRAN / AFP)

Le leader nationaliste hindou Narendra Modi est assuré de devenir le prochain Premier ministre de l'Inde, vendredi 16 mai.

Les nationalistes hindous du Bharatiya Janata Party (BJP) sont en passe de remporter une victoire écrasante aux législatives en Inde, vendredi 16 mai. En fin de matinée, les premiers résultats et les projections des télévisions accordaient au BJP une majorité absolue au Parlement, une première depuis 30 ans pour un parti seul. "C'est le début du changement, la révolution d'un peuple et le début d'une nouvelle ère", a déclaré un dirigeant nationaliste, Prakash Javadekar, depuis le siège du parti à New Delhi.

Une campagne dominée par des thèmes économiques

La question des tensions religieuses, toutefois, a été reléguée à l'arrière-plan lors de la campagne, avant tout dominée par des enjeux économiques. Narendra Modi est désormais assuré de devenir Premier ministre, ce qui représente un changement radical pour les grands pays occidentaux. Celui-ci a été boycotté pendant près de dix ans après les émeutes qui ont ensanglanté la province du Gujarat, dans l'ouest du pays, en 2002. Il est en effet accusé d'avoir encouragé ces violences, qui ont fait plus d'un millier de morts, essentiellement des musulmans.

Le parti du Congrès, celui de Gandhi, au pouvoir depuis dix ans et peu habitué à siéger dans l'opposition depuis l'indépendance, a déjà reconnu sa défaite qui pourrait être la plus cinglante de son histoire. Le Premier ministre actuel a adressé ses félicitations à Narendra Modi.

"Nous acceptons la défaite. Nous sommes prêts à siéger dans les rangs de l'opposition", a dit le porte-parole et dirigeant du parti, Rajeev Shukla. "Narendra Modi a promis monts et merveilles à la population. Les gens ont acheté ce rêve", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne