Environnement : des incendies aux quatre coins de la planète

France 2

Les États-Unis ne connaissent pas de répit à cause des multiples incendies qui continuent de faire des dégâts sur toute la côte ouest. On dénombre déjà 27 morts et plus d’un million d’hectares ravagés. En outre, les conséquences écologiques sont désastreuses.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C’est un désastre à la fois humain, environnemental et économique. Les incendies qui persistent en Californie ont causé la mort d’au moins 27 habitants et dévasté un million d’hectares. Mais on observe aussi des feux en Australie, en Amazonie ou encore dans la région du cercle polaire arctique. On constate une augmentation de 13 % des feux de forêts dans le monde par rapport à 2019. Ceux en Australie ont d'ailleurs entraîné la mort de 3 milliards d’animaux.

Des milliards d’animaux tués

Ces immenses incendies ont une autre conséquence très grave : une hausse inquiétante des émissions de carbone. On en dénombre 7,8 milliards de tonnes en 2019. "À chaque fois qu’on brûle du bois, que ce soit en Sibérie ou aux États-Unis, et bien on émet du C02 qui se retrouve dans l’atmosphère. Il contribue à l’augmentation des températures et au réchauffement climatique", explique le climatologue Jean Jouzel. Une situation globale catastrophique pour l’ensemble de la planète.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne