L'avion d'AirAsia s'est probablement abîmé en mer

Un officier de l\'aviation indonésienne montrant la zone de la mer de Java où sont concentrés les recherches pour localiser l\'Airbus de la compagnie AirAsia, porté disparu depuis dimanche 28 décembre 2014, avec 162 personnes à bord.
Un officier de l'aviation indonésienne montrant la zone de la mer de Java où sont concentrés les recherches pour localiser l'Airbus de la compagnie AirAsia, porté disparu depuis dimanche 28 décembre 2014, avec 162 personnes à bord. (JUNI KRISWANTO / AFP)

Les autorités indonésiennes ont fait part de leur pessimisme sur le sort de l'appareil disparu dimanche au dessus de la mer de Java.

Les opérations de recherches de l'avion d'AirAsia, porté disparu au dessus de la mer de Java, ont repris lundi 29 décembre au matin, après avoir été interrompues dimanche soir à la tombée de la nuit. Mais les autorités sont pessimistes sur le sort de l'appareil qui a du faire face à de très mauvaises conditions météorologiques. L'avion, un Airbus A320-200 parti dimanche d'Indonésie pour Singapour avec 162 personnes à bord, est probablement "au fond de la mer" de Java, a indiqué le chef de l'agence nationale indonésienne de recherches et de secours.

"Compte tenu des informations en notre possession et de l'évaluation selon laquelle le lieu supposé du crash est dans la mer, l'hypothèse est que l'avion est au fond de la mer. C'est une impression préliminaire qui peut se développer avec les évaluations du résultat des recherches", a déclaré Bambang Soelistyo, lors d'une conférence de presse.

Le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis sollicités

Il a ajouté que l'Indonésie n'avait pas "les outils" requis, tels des sous-marins nécessaires pour retirer un avion du fond de la mer, mais que le pays ferait appel à d'autres Etats si besoin : "Compte tenu de notre manque de technologie, j'ai travaillé en coordination avec notre ministre des Affaires étrangères pour pouvoir emprunter [des moyens] à d'autres pays qui ont proposé de l'aide. Il s'agit du Royaume-Uni, de la France et des Etats-Unis", a-t-il dit.

Singapour, la Malaisie et l'Australie ont dépêché des avions et bateaux pour assister l'Indonésie dans des opérations de recherche centrées sur la mer de Java. Les Etats-Unis se sont également dit prêts à apporter leur aide.

Vous êtes à nouveau en ligne