DIRECT. Disparition d'un avion d'AirAsia : les débris repérés en mer ne proviennent pas de l'appareil

A l\'intérieur du centre de crise mis en place à l\'aéroport international de Surabaya, en Indonésie, le 29 décembre 2014.
A l'intérieur du centre de crise mis en place à l'aéroport international de Surabaya, en Indonésie, le 29 décembre 2014. (MANAN VATSYAYANA / AFP)

Les autorités indonésiennes ont averti un peu plus tôt que l'avion était "au fond de la mer".

Les recherches ont repris, lundi 29 décembre, pour tenter de retrouver l'avion du vol QZ8501 de la compagnie malaisienne AirAsia,  disparu dimanche entre l'Indonésie et Singapour. Mais les espoirs sont minces de retrouver les 162 personnes qui se trouvaient à bord. 

Au grand désespoir des proches des passagers, les autorités indonésiennes ont averti que l'avion était probablement "au fond de la mer"

L'Australie, Singapour et la Malaisie ont dépêché des avions et bateaux pour participer aux opérations de recherche. Alors que des informations mentionnaient des débris repérés en mer de Java, les autorités indonésiennes ont affirmé qu'ils ne provenaient pas de l'appareil recherché.

La Malaisie est sous le chocil s'agit de la troisième catastrophe pour une compagnie malaisienne depuis le début de l'année.

21h26 : L'Indonésie a demandé l'aide des Etats-Unis pour tenter de retrouver l'Airbus d'AirAsia disparu depuis dimanche. Le Département d'Etat américain n'a pas encore répondu à cette requête.

17h05 :  En Inde, l'artiste Sudarsan Pattnaik met la dernière main à un château de sable représentant les deux avions disparus en Asie du Sud-Est cette année, le MH370 de Malaysia Airlines et le QZ8501 d'AirAsia.

(STRDEL / AFP)

17h00 : @anonyme Vous faites référence à notre article sur les scénarios de la disparition de l'avion


C'est une question d'appréciation, mais ce n'est pas insuffisant, d'après les experts. "Les pilotes avaient quand même une expérience de vol décente, on parle de 6000 heures pour le capitaine et 2000 heures de vol pour le premier officier, explique l’expert en aviation civile Claude Fortin cité dans le Journal de Montréal. Selon les standards, ce n’est pas énorme, mais c’est loin d’être pas assez non plus."

16h59 :  Désolé, mais si 2000 heures de vol pour un copilote c'est dans la norme, 6000 heures de vol pour un commandant de bord, c'est très, très peu.

15h40 :  Quels sont les scénarios envisageables pour expliquer la disparition du vol d'AirAsia ? Entre les avaries provoquées par un orage et un détournement par des pirates, notre journaliste Marie-Violette Bernard analyse les hypothèses.



(ANADOLU AGENCY / AFP)

13h19 :  Le patron de la compagnie AirAsia, Tony Fernandes, a de multiples casquettes : il dirige non seulement cette compagnie low cost leader en Asie, mais il a aussi été un ancien patron de F1 (il a revendu l'écurie Caterham) et dirige actuellement l'équipe de Premier League des Queen's Park Rangers, compile Time (en anglais). Dans son agenda bien chargé, il arrivé à glisser des apparitions dans des émissions de télé-réalité.

11h43 :  Les recherches se poursuivent pour tenter de localiser le vol d'AirAsia, disparu hier en Indonésie. Quinze bateaux et 30 avions participent aux opérations. Des traces de carburant ont été observées près de l'île de Belitung, dans la zone de recherche de l'avion. "Nous vérifions si c'est du carburant provenant de l'avion d'AirAsia ou d'un bateau, car cet endroit est un couloir maritime", a précisé un porte-parole de l'armée.

11h09 :  Les objets détectés en mer, lors d'une mission de recherche, ne proviennent pas de l'avion d'AirAsia, disparu hier en Indonésie. "Cela a été vérifié et les preuves sont insuffisantes", a déclaré le vice-président indonésien, Jusuf Kalla.

10h51 :  Les objets détectés ne proviennent pas de l'avion d'AirAsia, annoncent les autorités indonésiennes.

10h40 :  Disparition du vol QZ8501 d'AirAsia, crash du vol MH17 en Ukraine, disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines… Les compagnies aériennes ont connu une année noire. Mais 2014 est-elle catastrophique pour l'aviation civile ? Réponse avec notre journaliste Bastien Hugues.


(JUNI KRISWANTO / AFP)

10h28 :  Après la disparition du MH370 et le crash du MH17, la disparition du vol AirAsia est la troisième catastrophe qui frappe une compagnie malaisienne cette année. S'ajoutent à cette disparition de graves inondations qui ont fait plus de 160 000 déplacés, comme nous l'expliquons dans notre article.


(BEAWIHARTA BEAWIHARTA / REUTERS)

09h53 :  Une famille indonésienne de dix personnes a échappé par miracle à la disparition du vol d'AirAsia. Elle n'est pas arrivée à temps à l'aéroport pour prendre l'avion, raconte ce matin l'un des membres de cette famille.

09h31 :  @informacyde. En réalité, c'est le deuxième avion d'une compagnie malaisienne qui disparaît en 2014. Le premier était un avion de la Malaysia Airlines. Celui-ci est un appareil de la compagnie low cost AirAsia. Vous parlez d'un troisième avion, car un autre avion de la Malaysia Airlines s'est, en effet, écrasé cette année en Ukraine. 

09h31 :  Sait-on comment expliquer qu'un troisième avion de la même compagnie disparaît cette année encore ?

Vous êtes à nouveau en ligne