Après la disparition d'un Airbus d'AirAsia, l'Indonésie demande l'aide des Etats-Unis

Un artiste indien a réalisé une sculpture dans le sable pour le vol QZ8501 de la compagnie Air Asia, disparu le 28 décembre 2014.
Un artiste indien a réalisé une sculpture dans le sable pour le vol QZ8501 de la compagnie Air Asia, disparu le 28 décembre 2014. ( AFP )

Des dizaines de bateaux et d'avions poursuivent les recherches, tandis que l'anxiété monte parmi les proches des 162 passagers et membres de l'équipage de l'avion.

Un appel à l'aide. L'Indonésie a demandé officiellement lundi 29 décembre aux Etats-Unis de l'assister pour tenter de retrouver l'avion d'AirAsia disparu depuis dimanche entre Java et Singapour. L'Australie, Singapour et la Malaisie ont déjà dépêché des avions et bateaux pour participer aux opérations de recherche. 

Washington n'a pas encore répondu à cette requête. Aucun Américain ne se trouve à bord de cet Airbus A320-200. "Nous avons reçu aujourd'hui une demande d'assistance pour localiser l'avion et nous l'examinons pour savoir comment y répondre au mieux", a indiqué un porte-parole de la diplomatie américaine, Jeffrey Rathke. Ce responsable n'a pas donné plus de détails sur la forme que prendrait cette aide, ni quand les Etats-Unis répondront à l'Indonésie.

Des recherches concentrées sur une traînée de carburant

L'avion d'AirAsia, une compagnie low cost malaisienne, a disparu dimanche après que les pilotes ont demandé la permission au contrôle aérien de dévier du plan de vol en prenant de l'altitude en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Les autorités indonésiennes ont admis lundi que cet appareil disparu en Indonésie était probablement "au fond de la mer". Un porte-parole de l'armée indonésienne affirme que les recherches se concentrent désormais sur une traînée de carburant près de l'île de Belitung, dans la zone de recherche de l'Airbus, en mer de Java.

Vous êtes à nouveau en ligne