DIRECT. Crise chinoise : les Bourses européennes clôturent en forte baisse, Paris chute de 5,35%

Dans une maison de courtage à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 24 août 2015. 
Dans une maison de courtage à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 24 août 2015.  (OLIVIA HARRIS / REUTERS)

Les investisseurs s'alarment, lundi, des conséquences du ralentissement chinois sur la croissance mondiale.

Lundi noir sur les marchés. Les principales Bourses européennes ont clôturé en forte baisse, lundi 24 août, plombées par la dégringolade des marchés asiatiques. A Paris, le CAC 40 a ainsi lâché plus de 5% à la fermeture. La Bourse de Francfort clôture elle sur une chute de 4,70% tandis que celle de Londres dévisse de 4,67%. Les investisseurs s'inquiètent des conséquences du ralentissement chinois sur la croissance mondiale.

Suivez les dernières informations dans ce direct. 

Paris, Londres, Francfort décrochent. Chahutés depuis une dizaine de jours par la crise boursière chinoise, les marchés européens ont dévissé tout au long de la journée. Après l'ouverture de Wall Street, vers 15 heures, Paris, Francfort et Bruxelles ont toutes lâché plus de 7%. A la clôture, les Bourses européennes ont toutes terminé en rouge. Le CAC 40 a ainsi chuté de 5,35% à la fermeture.

Wall Street en forte baisse à l'ouverture. Gagnée par la panique en Asie et la déroute des Bourses européennes, Wall Street s'est elle aussi effondrée dès l'ouverture. En début d'échanges, le Dow Jones a ainsi chuté de 4,75% et le Nasdaq de 5,50%.

Les Bourses asiatiques plongent à la fermeture. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la journée en baisse de 4,61%, à un plus bas depuis six mois. A Shanghai, l'indice composite shanghaïen a clôturé en baisse de 8,49%, sa plus forte baisse journalière depuis février 2007. La contagion a atteint la Bourse de Taïwan qui a dévissé en séance de presque 7,5%, du jamais vu. Elle a clôturé en baisse de 4,84%. Hong Kong a reculé de 5,17%.

23h12 : La crise chinoise fait chuter les Bourses mondiales et, avec elles, le cours de l'action Apple. A tel point que Tim Cook, le patron du groupe, a personnellement répondu à un journaliste américain pour rassurer le public sur la croissance de ses ventes en Chine. A lire sur le Huffington Post.

23h07 : La crise chinoise continue de faire plonger les marchés mondiaux. Wall Street finit sur une nouvelle chute du Dow Jones (-3,55%) et du Nasdaq (3,82%).

(SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

22h00 : Les principales places boursières se sont effondrées aujourd'hui, alors que l'inquiétude plane après la baisse de la consommation en Chine. Mais quelles sont les causes de cette crise ? Eléments de réponse avec François Lenglet.

(FRANCE 2)

21h41 : La Chine tousse et les marchés mondiaux paniquent. La Bourse de Paris a perdu 5,35% aujourd'hui, après avoir cédé jusqu'à 8% en séance. C'est la première fois en près de quatre ans qu'une telle chute de l'indice CAC 40 est enregistrée en une journée.

18h52 : Le moral n'est pas au beau fixe dans les salles des marchés européens. Pour l'économiste Philippe Waechter, directeur des recherches économiques chez Natixis Asset Management, cette situation ne fait que confirmer la mauvaise santé des principales économies mondiales.

17h50 : "On a parlé de miracle chinois, on disait que la Chine allait racheter le monde… En réalité, il n'y a jamais eu de miracle. On a surestimé l'économie chinoise en considérant que tout allait bien. Or les points faibles de la Chine existent, et on les connaissait."



Interrogée par francetv info, la responsable de l'Institut de recherche sur l'économie de la Chine, Mary-Françoise Renard, ne se montre guère étonnée par la crise financière chinoise, et ses répercussions sur la Bourses européennes.

17h46 : Les cours du pétrole plongent également à des niveaux au plus bas depuis plus de six ans, perdant jusqu'à 6%. Les détails sur Les Echos.fr.

17h40 : Après une journée noire, la Bourse de Paris termine en très forte baisse de 5,35%, à 4 383,46 points.

17h20 : Pas d'accalmie pour les Bourses européennes, qui perdent au mieux 2,49% (en Suisse) et au pire 10,54% (en Grèce). Le CAC 40 flotte toujours aux alentours de -5%.

16h43 : @anonyme : La vague d'inquiétude qui saisit l'Europe et les Etats-Unis trouve sa source principale en Chine. La croissance y était "seulement" de 7% pour les deux premiers trimestres, et Pékin ne parvient pas à rassurer les marchés. Je vous propose de lire cet article pour comprendre les mécanismes en profondeur, mieux que je ne le ferais dans ce direct. :-)

16h38 : Bonjour Ariane. Pouvez-vous expliquer ce mouvement de panique à la Bourse ?

16h22 : Le CAC 40 a beau perdre plus de 5%, cela n'efface pas complètement les gains effectués depuis le début de l'année. Selon Boursorama, par rapport à janvier 2015, la Bourse de Paris reste en progression de +2,73%.

16h11 : "Ces nouveaux indices valident le fait que l'économie mondiale va moins bien que ce qu'on s'était imaginé."


Interrogé par francetv info, l'économiste Philippe Waechter estime que la situation financière de la Chine "crée de l'inquiétude" sur les marchés européens "parce qu'aujourd'hui, entre les Etats-Unis, l'Europe et la Chine, aucune puissance n'a la capacité de tirer l'économie mondiale vers le haut".

15h55 : @Anonyme : A 15h37, l'indice CAC 40 chutait de 7,84%, à 4 267,94 points. S'il clôture à ce niveau, ce sera la pire performance en une séance à Paris depuis le 6 octobre 2008 (-9,04%).

15h55 : Et le Cac à Paris ?

15h59 : Toutes les Bourses européennes sont dans le rouge depuis ce matin. A 15h30, voici la situation sur les principales places :

• A Francfort, le DAX perd 5,94%.

• En Espagne, l'IBEX recule de 6,40%.

• A Milan, la Bourse lâche 6,06%.

• A Londres, le FTSE 100 chute de 5,41%.

• En Grèce, la Bourse d'Athènes perd 10,85%.

15h34 : Le CAC 40 plonge et perd plus de 7,20%, à l'ouverture des Bourses américaines. Le Dow Jones lâche 0,88% et le Nasdaq 7,72%.

15h22 : Le CAC40 perd de nouveau plus de 5%, à -5,49%, alors que la Bourse de New York n'est toujours pas ouverte.

13h55 : Après avoir perdu plus de 5% à 13h45, la Bourse de Paris se redresse légèrement, à -4,54%. Elle avait déjà lâché -3,19% vendredi, inquiète pour la croissance chinoise.

13h34 : Paris s'enfonce dans le sillage de Shanghai : le CAC 40 décroche actuellement de 4,11%.

13h03 : Rien ne va plus à Shanghai, où la Bourse chinoise perd 8,49%, soit son niveau le plus bas depuis le début de l'année.

13h55 : Le CAC 40 se redresse légèrement, mais perd toujours 2,86% à la mi-journée. La Bourse de Francfort recule de 2,83%.

Vous êtes à nouveau en ligne