Dévaluation du yuan : quelles conséquences pour la France ?

Face au ralentissement de son économie, la Chine vient d'annoncer une nouvelle dévalorisation de sa monnaie.

Alors que l'économie chinoise s'essouffle, le pays a décidé de dévaloriser sa monnaie. Le yuan a ainsi chuté de 3,5% en l'espace de deux jours. Une telle dévaluation n'est pas sans conséquence pour la France : "Les produits français seront vendus un peu plus chers en Chine", explique la journaliste Magali Boissin, sur le plateau de France 2. Parmi les entreprises qui risquent d'être impactées : PSA Peugeot Citroën. "Il faut savoir que la Chine est le premier marché mondial du constructeur et représente 25% de ses ventes", ajoute la reporter. Mais avec la baisse de la monnaie chinoise, le prix d'une berline Peugeot passera de 30 000 à 31 050 euros.

Rendre ses produits plus attractifs

A l'inverse, les Français profiteront de produits chinois à des prix plus abordables. "C'est tout l'objectif de Pékin en dévaluant sa monnaie. Rendre ses produits plus attractifs", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne