Chine : près de 6 000 porcs morts repêchés dans une rivière de Shanghai

Des employés de la ville de Shanghai (Chine) nettoyent les rives du fleuve Huangpu, le 11 mars 2013.
Des employés de la ville de Shanghai (Chine) nettoyent les rives du fleuve Huangpu, le 11 mars 2013. ( REUTERS)

Les autorités chinoises ignorent pour l'instant de quelle maladie ils ont péri.

Le nombre de cadavres de porcs repêchés dans la rivière Huangpu, qui traverse Shanghai (Chine), a doublé en deux jours. Il atteint mercredi 13 mars presque 6 000 animaux. Selon la presse locale, la municipalité de Shanghai pense que les porcs seraient morts d'une maladie non précisée et auraient été jetés dans la rivière par des éleveurs de la préfecture de Jiaxing, voisine de Shanghai.

Mais les responsables de Jiaxing ont pour l'instant refusé d'endosser cette responsabilité. "Nous n'excluons pas l'éventualité que les porcs morts proviennent de Jiaxing. Mais nous n'en sommes pas sûrs", a déclaré le porte-parole de cette préfecture. "Le lieu d'élevage des porcs morts n'est pas clair. Par conséquent, ils peuvent très bien être originaires d'ailleurs."

Le Huangpu, rivière emblématique de Shanghai, compte pour 22% de la consommation d'eau des 23 millions d'habitants de la ville. Après avoir analysé des échantillons, les autorités de Shanghai a affirmé que les résultats obtenus étaient "normaux"

Vous êtes à nouveau en ligne