Ces chefs d'Etat qui gouvernent en Asie Centrale

En 1991, les républiques soviétiques du Kazakhstan, du Kirghizstan, d’Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Turkménistan accèdent à l’indépendance. Elles se dotent de constitutions démocratiques.

Mais pour la plupart des observateurs, la volonté de démocratisation affichée des débuts s’est très vite fissurée et le pluralisme politique s’est peu à peu étiolé.

D’une manière générale, ces pays d’Asie centrale restent des régimes autoritaires, gouvernés par des autocrates, voire des despotes, souvent anciens apparatchiks de l’ex-PC soviétique.

Les appareils d’Etat restent des produits de la période précédente et le culte de la personnalité de certains de ces dirigeants, une constante.

Ils ont souvent institué des régimes où ils ont placé leurs proches aux principales manettes des pouvoirs politique et économique.
 

15
AFP
25
AFP/Ekaterina Shtukina
35
Reuters
45
AFP PHOTO / DIETER NAGL
55
AFP/RIA NOVOSTI/Alexsey Druginyn
Vous êtes à nouveau en ligne