Cambodge : le plafond d'une usine s'effondre et fait plusieurs victimes

Des secouristes interviennent dans une usine au Cambodge, dont le plafond s\'est effondré sur des ouvriers, le 16 mai 2013.
Des secouristes interviennent dans une usine au Cambodge, dont le plafond s'est effondré sur des ouvriers, le 16 mai 2013. (TANG CHHIN SOTHY / AFP)

Cet accident intervient quelques jours après l'effondrement d'un immeuble au Bangladesh, qui a fait plus d'un millier de morts.

Le plafond d'une usine de fabrication de chaussures s'est effondré, jeudi 16 mai, dans le sud du Cambodge, tuant au moins une personne, selon la police, trois semaines après la mort de plus d'un millier d'ouvriers du textile au Bangladesh. Une déléguée syndicale citée par l'agence Reuters évoque de son côté la mort d'au moins six personnes.

"Un ouvrier est mort et six ont été blessés", a indiqué le porte-parole de la police nationale à l'Agence France-Presse, ajoutant que le plafond en béton avait lâché alors que des ouvriers travaillaient. Le nombre exact de personnes prisonnières dans les décombres pourrait être bien plus important. Selon une ouvrière, plus de cent personnes travaillaient sur les lieux lorsque l'accident s'est produit.

En avril, le tragique effondrement d'un immeuble du secteur textile au Bangladesh avait fait au moins 1 125 morts. Ce drame avait souligné les conditions épouvantables dans lesquelles travaillent au quotidien les ouvriers de la confection dans certains pays asiatiques.

Vous êtes à nouveau en ligne