Vol MH370 : débris, valise… voici les objets découverts à La Réunion

Les forces de l\'ordre évacuent le fragment d\'aile d\'avion découvert le 29 juillet 2015 à La Réunion.
Les forces de l'ordre évacuent le fragment d'aile d'avion découvert le 29 juillet 2015 à La Réunion. (YANNICK PITOU / AFP)

Après le fragment d'aile d'un avion et un morceau de valise, ce sont deux bouteilles d'origine asiatique qui ont été découvertes vendredi matin sur le rivage de l'île française. Ces éléments pourraient provenir du vol MH370 de Malaysia Airlines.

Aucune trace du vol MH370 de Malaysia Airlines n'avait été retrouvée depuis le 8 mars 2014. Les autorités australiennes chargées des recherches après la disparition de l'avion sont "de plus en plus convaincues", vendredi 31 juillet, que le fragment d'aile découvert à La Réunion provient du Boeing 777 qui transportait 239 personnes, ravivant l'espoir de résoudre une des plus grandes énigmes de l'aviation.

> Suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

Mais ce débris n'est pas le seul élément retrouvé depuis mercredi dans la même zone, sur le littoral de Saint-André de La Réunion, sur la côte est de l'île, dans l'océan Indien. La mer a rejeté d'autres objets découverts cette semaine sur la plage où une association de nettoyage a trouvé le fragment d'aile. En voici la liste.

1Un fragment appartenant à un Boeing 777

Il s'agit du premier élément découvert par des employés d'une société chargée de l'entretien des sentiers, mercredi 29 juillet, vers l'étang de Bois-Rouge. Ce fragment d'aile d'avion correspond à une pièce de Boeing 777 et pourrait bien provenir du vol MH370, selon des sources françaises et australiennes. Vendredi, le vice-ministre des Transports malaisien a précisé qu'un numéro partiel sur le débris confirmait que l'objet provenait d'un Boeing 777.

Des gendarmes manipulent un débris d\'avion, sur le littoral de Saint-André de La Réunion. 
Des gendarmes manipulent un débris d'avion, sur le littoral de Saint-André de La Réunion.  (MAXPPP)

Ce débris long de 2 mètres doit être acheminé en fin de semaine à Toulouse, vers un laboratoire d'analyses spécialisé dépendant du ministère de la Défense. Des experts ont déjà estimé, au vu de son apparence, qu'il pourrait s'agir d'un flaperon, un volet bordant les ailes d'avion, que les pilotes actionnent au décollage ou à l'atterrissage.

2Les restes d'une valise

Un morceau de valise marron a ensuite été retrouvé jeudi matin, à l'endroit même où avait été récupéré le débris. "Le morceau de valise était là depuis hier, mais personne n'y a vraiment prêté attention", explique Johnny Bègue, employé de l'association 3E chargée de nettoyer le littoral, qui, la veille, avait repéré le débris d'avion. "On voit encore la fermeture de la valise toujours accrochée à un morceau de toile rigide, relate-t-il. Là, c'est vraiment bizarre, ça me donne un peu le frisson."

Johnny Bègue, membre d\'une association chargée de nettoyer le littoral, a découvert un morceau de valise marron, à La Réunion, à l\'endroit même où a été récupéré un débris d\'avion. 
Johnny Bègue, membre d'une association chargée de nettoyer le littoral, a découvert un morceau de valise marron, à La Réunion, à l'endroit même où a été récupéré un débris d'avion.  (LINFO.RE / ANTENNE REUNION / AFP)
 

Le morceau de valise a été récupéré par les gendarmes de la Brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA), chargés de l'enquête.

3Deux bouteilles

Vendredi matin, ce sont deux bouteilles d'origine asiatique qui ont été remises aux gendarmes de la brigade des transports aériens. Il s'agit d'un flacon de détergent, où l'on peut lire "Jakarta, Indonesia", et d'une bouteille d'eau minérale portant des idéogrammes.

Sur un flacon de détergent, trouvé vendredi matin, on peut lire \"Jakarta, Indonesia\". 
Sur un flacon de détergent, trouvé vendredi matin, on peut lire "Jakarta, Indonesia".  (OUISSEM GOMBRA / IMAZ PRESS REUNION / AFP)
 

"Je suis venu ce matin pour voir les équipes de nettoyage et j'ai retrouvé cette bouteille [de détergent], explique Philippe Sidam, président de l'association 3E. Sur la bouteille, il y a écrit 'Jakarta Indonesia'. Je me suis dit : 'peut-être que ça fait partie de l'avion'." De son côté, Romain Pénel, qui a retrouvé une bouteille d'eau minérale "Nongfuspring", affirme qu'il s'agit "bien d'une marque d'eau minérale chinoise".

Parmi les 239 passagers du vol MH370 figuraient 153 Chinois et 12 Indonésiens. Il convient toutefois de rester prudent "car des cargos asiatiques naviguent au large des côtes réunionnaises et des déchets peuvent donc échouer sur le littoral", explique L'info.re