VIDEO. Vol MH370 : l'analyse des débris débute mercredi près de Toulouse

TIPHAINE PIOGER / FRANCE 2

Les enquêteurs du laboratoire militaire de Balma vont étudier la peinture et le numéro de série du flaperon, ainsi que les crustacés accrochés à la carlingue.

L'analyse du morceau d'aile d'avion retrouvé à La Réunion doit débuter mercredi 5 août, dans l'après-midi. Les experts du laboratoire militaire de Balma, près de Toulouse (Haute-Garonne), vont tenter de déterminer si le flaperon provient ou non du Boeing 777 du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014.

Ils étudieront la peinture et le numéro de série

Les enquêteurs analyseront tout d'abord les petits crustacés accrochés à la carlingue. Leur âge peut permettre d'évaluer le temps que le flaperon a passé dans l'océan, ainsi que la température des eaux avec lesquelles il a été en contact. L'espèce de ces coquillages peut en outre permettre de préciser la zone où s'est crashé l'appareil.

Les experts se pencheront ensuite sur le numéro de série retrouvé sur le débris d'avion, pour déterminer s'il s'agit bien d'une pièce appartenant à un Boeing 777. Un dernier groupe d'enquêteurs étudiera la peinture qui recouvre le flaperon, pour établir s'il s'agit de celle de la Malaysia Airlines. Chaque compagnie aérienne utilise en effet une peinture spécifique sur ses appareils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne