VIDEO. "Très fortes présomptions" que le débris trouvé à La Réunion provienne du MH370, selon le parquet de Paris

I-TELE

Le procureur adjoint de Paris a donné une conférence de presse, mercredi. Il ne confirme pas à 100% la thèse d'un crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, mais laisse entendre que l'enquête se dirige dans ce sens. 

Une semaine après la découverte d'un débris d'aile sur une plage de La Réunion, la justice française parle. "Au vu des constatations effectuées par les experts [en France], nous pouvons dire aujourd'hui qu'il existe de très fortes présomptions pour que le flaperon retrouvé sur une plage de l'île de La Réunion le 29 juillet appartienne bien au Boeing 777 du vol MH370 de la compagnie Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014", a affirmé mercredi 5 août le procureur adjoint du parquet de Paris, Serge Mackowiak.

Le magistrat avance deux raisons. D'une part, "les représentants de Boeing ont confirmé que le flaperon provenait bien d'un appareil Boeing 777, et ce en raison de ses caractéristiques techniques : dimensions, couleurs, structure des joints".

Deuxième raison : "Les représentants de Malaysia Airlines ont communiqué des éléments de la documentation technique du Boeing 777 du vol MH370. Sur cette base, il a été permis d'effectuer un rapprochement entre la pièce examinée par les experts et le flaperon du Boeing 777 du vol MH370, au regard de leurs caractéristiques techniques communes." 

Des analyses complémentaires prévues jeudi

Ces éléments seront néanmoins "à confirmer par des analyses complémentaires qui débuteront dès demain", a poursuivi le procureur adjoint. Les analyses auront lieu au laboratoire de la Direction générale de l'armement (DGA). 

Le magistrat n'a pas mentionné les propos du Premier ministre malaisien, qui avait affirmé quelques minutes auparavant que le débris provenait bien du MH370. Selon Najib Razak, les expertises pratiquées dans l'après-midi à Toulouse ont permis d'établir ce fait avec certitude.

"C'est avec un cœur très lourd que je dois vous dire qu'une équipe internationale d'experts a conclu que le débris trouvé sur l'île de La Réunion provient effectivement du vol MH370, a-t-il déclaré. Nous avons maintenant des preuves physiques que le vol MH370 a terminé son vol tragiquement dans le sud de l'océan Indien."

Vous êtes à nouveau en ligne