VIDEO. Enquête sur le vol MH370 : le directeur de crise de la Malaysia Airlines tombe des nues

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

Le directeur de la cellule de crise de la Malaysia Airlines est interloqué quand il découvre, grâce aux journalistes de France 2, l'existence de possibles débris du vol MH370, trouvés à Madagascar trois mois plus tôt… Un extrait surréaliste d'un hors-série de "Complément d'enquête" .

Incroyable ! Quand Olivier Sibille le rencontre pour ce hors-série de "Complément d'enquête", le directeur de la cellule de crise de la Malaysia Airlines n'a jamais entendu parler de ce que le journaliste va lui montrer. C'est-à-dire des photos de possibles débris de l'avion disparu, trouvés à Madagascar trois mois auparavant. On comprend mieux pourquoi, plus de trois ans après la disparition du vol MH370, l'enquête n'a guère avancé.

C'est un enquêteur privé américain, Blaine Gibson, accompagné de journalistes de "Complément d'enquête", qui a découvert en juin 2016 ces trois débris potentiels du Boeing 777. Mais cette info capitale n'était pas arrivée jusqu'à Mohd Fuad Sharuji : ce sont les journalistes de France 2 qui la lui apprennent. 

"C'est bien l'intérieur d'un 'triple sept'..."

Dans cet extrait surréaliste, Olivier Sibille lui montre, à l'aide de son téléphone portable, des photos de ces pièces en commençant par la plus intéressante. Peut-elle provenir d'un écran de la cabine de la classe économique ? Selon Mohd Fuad Sharuji, "c'est possible, mais il faudrait la faire analyser par des experts".

Pour la photo suivante, aucun doute : le directeur de la cellule de crise de la Malaysia Airlines reconnaît formellement l'intérieur de l'un de leurs "triple sept" (le surnom du Boeing 777). Selon lui, les débris trouvés à Madagascar en juin 2016 viennent très probablement du MH370, et les enquêteurs auraient dû les faire analyser. 

Extrait de "MH370 : aller simple pour l'inconnu", un hors-série de "Complément d'enquête" .

Vous êtes à nouveau en ligne