MH370 : les débris de l'avion ont-ils dérivé ?

FRANCE 2

L'océan Indien abrite le courant équatorial sud, un courant chaud, qui va d'Est en Ouest. 

La découverte de débris d'avion, sur l'île de La Réunion, soulève de nombreuses questions. Si le morceau d'aile serait bien celui d'un Boeing 777, rien ne permet d'affirmer qu'il s'agit bel et bien d'un débris du vol de la Malaysia Airlines, disparu il y a plus d'un an.

Mais si tel est le cas, comment un tel débris a-t-il traversé les océans, sur des milliers de kilomètres ? La zone des dernières recherches se situait pourtant à près de 5 600 kilomètres. Selon les scientifiques, une telle dérive est possible car l'océan Indien abrite le courant équatorial sud, un courant chaud, qui va d'Est en Ouest.

Tout concorde

Pour une spécialiste de l'océan Indien, basée à La Réunion, le scénario d'une dérive depuis l'Australie est tout à fait probable : selon elle, entre la vitesse du courant et la date de l'accident, tout concorde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne