MH370 : le débris retrouvé à la Réunion est arrivé à Toulouse

Des gendarmes et des policiers inspectent, mercredi 29 juillet, le fragment d\'aile découvert à La Réunion.
Des gendarmes et des policiers inspectent, mercredi 29 juillet, le fragment d'aile découvert à La Réunion. ( REUTERS)

L'expertise du fragment d'aile doit débuter mercredi au laboratoire d'analyses techniques, à Balma près de Toulouse. Il avait atterri samedi matin à Paris.

Le fragment d'aile découvert à la Réunion, mercredi, est arrivé en métropole, samedi 1er juillet. Après un aterrissage à Orly, il a été acheminé jusqu'à Toulouse, où il doit être expertisé à partir de mercredi pour déterminer s'il s'agit bien d'un débris du vol MH370 disparu en mars 2014.

Transporté dans un fourgon banalisé et sous escorte

Le débris est arrivé à 6h17, samedi matin, à Olry, dans un vol Air France. Emballé dans une caisse, il a été acheminé par la route dans un fourgon banalisé, escorté de deux voitures et deux motards de la gendarmerie jusqu'à Balma, près de Toulouse, où il est arrivé vers 17h30.

Il sera expertiés dans un laboratoire d'analyses techniques, qui dépend du ministère de la Défense. Situé au sein de la Délégation générale de l'armement Techniques aéronautiques, à Balma, il est spécialisé dans les investigations d'accidents aériens. C'est notamment là qu'avaient été analysés des débris du vol Air France Rio-Paris disparu en juin 2009.

Vous êtes à nouveau en ligne