Le vol MH370 pourrait ne jamais être retrouvé, selon les autorités australiennes

Des membres de la gendarmerie maritime française s\'apprêtent à participer aux recherches pour retrouver le MH370, à Sainte-Marie de la Réunion, le 14 août 2015.
Des membres de la gendarmerie maritime française s'apprêtent à participer aux recherches pour retrouver le MH370, à Sainte-Marie de la Réunion, le 14 août 2015. (RICHARD BOUHET / AFP)

Aucune trace du Boeing de la Malaysia Airlines n'a été détectée, alors que la quasi totalité de la zone de recherches à été fouillée.

La disparition du vol MH370 pourrait rester un mystère. Les autorités australiennes ont estimé mardi 17 mai que les chances de retrouver le Boeing de Malaysia Airlines, disparu le 8 mars 2014, "s'amenuisaient""Nous devons désormais envisager la possibilité que ne nous retrouverons pas l'appareil", a déclaré Martin Dolan, le directeur du Bureau australien de la sécurité des transports, au Guardian (en anglais).

Une zone de 15 000 km2 doit encore être fouillée

Les équipes de recherche, coordonnées par l'Australie, ont déjà scruté plus de 105 000 kilomètres carrés de fonds marrins dans l'océan indien. Il ne reste plus qu'une zone de 15 000 kilomètres carrés à explorer dans l'espoir de retrouver le vol MH370.

Les recherches ne seront pas étendues au-delà de la zone de 120 000 kilomètres carrées définie par les autorités australiennes, malaisiennes et chinoises. Les opérations devraient s'achever d'ici cet été, en fonction des conditions météorologiques. Martin Dolan estime toutefois qu'il y a encore des chances de retrouver le MH370 dans la zone qui reste à explorer.

Vous êtes à nouveau en ligne