Le débris d'avion retrouvé ne devrait pas permettre de localiser le MH370

FRANCE 2

Nicolas Chateauneuf explique pourquoi il est "assez peu probable" que la découverte d'un débris d'avion permette de localiser le MH370 de la Malaysia Airlines - s'il appartient au vol disparu -.

La découverte hier jeudi 29 juin à La Réunion d'un débris d'avion relance l'affaire du MH370 disparu dans l'océan indien en mars 2014. Cette pièce retrouvée provient d'un Boeing. Rien n'indique pour l'heure qu'elle est un reste du vol de la Malaysia Airlines, mais si c'est le cas : pourra-t-on remonter les courants et localiser l'épave, sinon les boîtes noires ?

"Cela paraît assez peu probable", répond Nicolas Chateauneuf, qui ajoute : "Cela confirmera juste que l'avion s'est bien abîmé à l'ouest, au large de l'Australie, mais où précisément ? C'est franchement beaucoup plus compliqué".

Beaucoup trop de paramètres

"Le parcours dépend des conditions de mer, de la manière dont la pièce flotte, de sa prise au vent, de la force et de l'orientation de ces vents, sans compter sur l'influence toute simple des saisons, le tout sur 6 000 kilomètres", explique le journaliste de France 2. Ainsi, la découverte de ce morceau ne permettrait pas de réduire la zone de recherche de l'épave qui s'étend sur 120 000 km².

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne