Le débris d'avion de La Réunion en route pour Toulouse

FRANCE 2

Muriel Lassaga est en direct du Centre d'essais aéronautiques de Balma, où doit être passée au crible l'aile d'avion retrouvée mercredi 29 juillet.

D'ici quelques heures, le débris d'avion retrouvé sur le rivage de Saint-André à La Réunion mercredi 29 juillet sera transféré près de Toulouse, au Centre d'essais aéronautiques (CEAT) de Balma, un laboratoire de pointe qui dépend de la Direction générale de l'armement du ministère de la Défense.

MH370 ?

Muriel Lassaga, en direct du CEAT, nous en dit plus sur les éléments qui pourraient être déterminants dans l'avancée de l'enquête. A ce stade le fait même que le débris soit celui d'un avion - et à fortiori le Boeing 777 disparu -, doit encore être prouvé.

Le numéro de série, "s'il est lisible", révélera s'il s'agit du vol MH370 de la Malaysia. Des traces de brûlures dirigeraient l'enquête vers une explosion en vol. Des compressions de tôle évoqueraient plutôt un crash en mer. Enfin, les coquillages présents sur l'aile donneront des indications cruciales sur la période que le morceau de tôle a passé dans l'eau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne