La Réunion : les promeneurs à l'affût du moindre débris métallique

FRANCE 3

Depuis la découverte d'un fragment d'aile sur l'île de La Réunion, la population guette de nouvelles trouvailles.

Dimanche 2 août, les policiers ont été alertés très tôt par un promeneur. Celui-ci a découvert une pièce de métal d'une dizaine de centimètres, sur la plage de Saint-Denis. Depuis la découverte du flaperon qui pourrait être celui du MH370, les Réunionnais scrutent leurs plages à la recherche du moindre indice. Cette dernière pièce rendue à la terre par les courants devrait suivre le même parcours que le fragment d'aile découvert mercredi 29 juillet. Acheminé vers Toulouse, il sera prochainement analysé en attendant d'autres possibles découvertes. Car il est possible que les pièces se soient dispersées. La découverte de différents éléments qui pourraient provenir du vol MH370 change la donne.

La France participe à l'enquête

Enquêteurs français et malaisiens doivent désormais s'associer. "Avec ce morceau de l'avion qui s'est échoué sur le territoire français, la France, de droit, est concernée par l'enquête et va coopérer avec la Malaisie", explique Bertrand Vilmer, expert en aéronautique de la Cour d'appel de Paris. Après 16 mois d'attente, la Malaisie lance un appel aux différents États de la région afin de faciliter les recherches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne