DIRECT. Vol MH370 : le fragment d'aile en route vers la métropole

Des enquêteurs autour du débris retrouvé à Bois-Rouge, sur la commune de Saint-André de La Réunion, le 30 juillet 2015.
Des enquêteurs autour du débris retrouvé à Bois-Rouge, sur la commune de Saint-André de La Réunion, le 30 juillet 2015. ( MAXPPP)

Le débris retrouvé à la Réunion porte un numéro qui "confirme qu'il s'agit d'un Boeing 777", selon la Malaisie. Son expertise doit débuter mercredi à Balma, près de Toulouse.

L'avion transportant le débris d'avion retrouvé par hasard sur un rivage de La Réunion a décolé de l'île dans la soirée, vendredi 31 juillet, et est attendu en métropole samedi. L'expertise de la pièce débutera mercredi dans un laboratoire de Balma, près de Toulouse, a annoncé le parquet de Paris. Des morceaux de valise découverts à proximité vont aussi être rapatriés en métropole et analysés.

Plus tôt dans la journée, le vice-ministre malaisien des Transports a annoncé que le numéro sur le débris "confirme qu'il s'agit d'un Boeing 777". De plus en plus d'indices convergent vers le vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu le 8 mars 2014. 

L'expertise de la pièce débutera mercredi dans l'après-midi. Elle doit être acheminée samedi à Toulouse, vers un laboratoire d'analyses spécialisé dépendant du ministère de la Défense. Les morceaux d'une valise découverts à proximité du débris d'avion "vont également être acheminés et feront l'objet d'une expertise à l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale", dans le Val d'Oise, a ajouté le parquet de Paris. Aucune date n'a été donnée sur les résultats de ces expertises.

Un fragment appartenant à un Boeing 777. La piste du MH370 de plus en plus crédible : la région de La Réunion ont connu d'autres crashs aériens, mais aucun impliquant un Boeing 777. Pour le directeur du Bureau australien de la sécurité des transports, qui dirige les opérations de recherche du MH370 dans l'océan Indien, les derniers doutes devraient être levés "dans les prochaines 24 heures".  Deux bouteilles portant des inscriptions en indonésien et en chinois ont par ailleurs été retrouvées à proximité du lieu où a été découvert le débris, selon la presse réunionnaise.

Les familles dans l'attente. Cette découverte a suscité une vive émotion parmi les proches des 239 disparus du vol, entre anxiété et espoir. "Nous ne voulons pas entendre de nouveau certains responsables dire qu'ils sont sûrs à 99%. Ce que nous voulons, c'est une confirmation à 100%", ont déclaré des proches de victimes chinoises, les plus nombreuses, sur la messagerie Wechat. "J'espère qu'il va se confirmer qu'il s'agit bien du MH370. Je veux en finir avec ce mystère", renchérit le Malaisien G. Subramanian, dont le fils était dans l'avion. Si le débris provient bien de l'avion, "notre deuil commence vraiment", confie le Français Ghyslain Wattrelos, qui a perdu sa femme et deux de ses enfants.

23h47 : Boeing va dépêcher une équipe "technique" en France pour prendre part à l'expertise du débris d'aile qui pourrait provenir du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014. Cette expertise est censée débuter mercredi à Toulouse et devrait permettre de déterminer si le débris retrouvé à L a Réunion a un lien avec le crash qui a fait 239 victimes.

19h40 : Le vol qui doit rapatrier en métropole le fragment d'aile retrouvé mercredi à La Réunion a quitté l'île à 21h15 locale (19h15 heure de Paris). Le débris long de deux mètres sera ainsi acheminé à l'aéroport parisien d'Orly. Son arrivée est prévue à 6h09 (heure de Paris) samedi. Il doit ensuite être convoyé près de Toulouse, pour être analysé par un laboratoire qui devra dire avec certitude s'il provient du vol MH370.

18h15 : Aucune trace du vol MH370 de la Malaysia Airlines n'a été retrouvée depuis le 8 mars 2014, jour de sa disparition. Alors, la découverte d'un débris d'avion, échoué sur les côtes de La Réunion, redonne espoir aux familles des 239 victimes. S'agit-il d'un élément de l'appareil qui devait relier Pékin depuis Kuala Lumpur ? Francetv info revient sur les questions qui restent en suspens à la suite de cette mystérieuse catastrophe aérienne.

15h00 : C'est ce soir, à 19h15, que le morceau d'aile d'avion découvert mercredi quittera La Réunion. A son arrivée à Paris-Orly demain matin, il prendra la direction de Toulouse, où il sera expertisé. Ce débris n'est pas le seul objet qui laisse penser qu'il provient peut-être du vol MH370 disparu.

12h52 : "Le numéro partiel confirme que le débris provient d'un avion Boeing 777. Cette information vient de MAS [Malaysia Airlines]. Ils m'en ont informé."

Selon un membre du gouvernement malaisien, un numéro partiel sur le débris d'avion découvert sur l'île de La Réunion confirme que l'objet provient d'un Boeing 777, même type d'appareil que celui de la Malaysia Airlines (vol MH370), disparu en mars 2014.

12h33 : La Malaisie annonce que le numéro inscrit sur le débris de l'avion retrouvé à La Réunion "confirme qu'il s'agit d'un Boeing 777".

09h33 : Notre journaliste sur place (La 1ère) nous indique que deux bouteilles ont bien été retrouvées, ce matin, à proximité du lieu de la découverte du débris d'avion, à Saint-André (La Réunion). Sur l'une d'elles était inscrit "Malaysia", sur la seconde, il semblerait s'agir de caractères asiatiques, mais il est difficile de déterminer l'origine exacte des inscriptions.

09h29 : Les enquêteurs australiens préviennent : même si les débris d'avion retrouvés à La Réunion s'avéraient être ceux du vol MH370, ils ne résoudraient pas pour autant le mystère de la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines et de ses 239 passagers.

08h28 : Même interrogation, en région, à la une de La Dépêche du Midi. Le débris d'aile doit être envoyé à Toulouse (Haute-Garonne) pour être analysé par des experts.


08h19 : L'enquête sur la disparition du Boeing de la Malaysia Airlines fait les gros titres ce matin, à commencer par ceux du Parisien, qui se demande si la découverte d'un fragment d'aile peut mettre fin au mystère.


07h49 : Faut-il y voir un lien avec l'enquête sur la disparition du MH370 ? Des bouteilles avec des inscriptions chinoises et indonésiennes ont été retrouvées ce matin à La Réunion, selon L'Info.re. Deux tiers des passagers de ce vol, qui a disparu en mars 2014, étaient chinois.

06h31 : Bonjour ! Sauf imprévu, le fragment d'avion doit partir aujourd'hui de La Réunion pour arriver demain à Toulouse (Haute-Garonne), où il sera expertisé "dans le courant de la semaine prochaine".

06h31 : Bonjour Francetv info, combien de temps encore avant d'avoir les résultats de l'analyse ?

07h40 : "Nous sommes de plus en plus convaincus que les débris sont ceux du MH370."

Le directeur du Bureau australien de la sécurité des transports, qui dirige les opérations de recherche du MH370 dans l'océan Indien, estime que les derniers doutes devraient être levés "dans les prochaines 24 heures".

06h19 : Petit rappel de l'information principale concernant le débris d'avion retrouvé à La Réunion : il correspond bien à un Boeing 777. Explications de France 3.




Vous êtes à nouveau en ligne