Boeing disparu : le fils du pilote de l'avion pense son père innocent

Zaharie Ahmad Shah, le pilote du Boeing disparu de la Malaysia Airlines.
Zaharie Ahmad Shah, le pilote du Boeing disparu de la Malaysia Airlines. (EYEPRESS NEWS / AFP)

"J'écarte toute spéculation", déclare-t-il alors que des enquêteurs soupçonnent de plus en plus son père.

Pour le fils du pilote du Boeing disparu, son père est au-dessus de tout soupçon. Il l'affirme, mercredi 26 mars, au quotidien malaisien New Straits Times (en anglais) : "J'ai pu tout lire tout ce qui est écrit en ligne. J'écarte toute spéculation. Je connais mieux que ça mon père." Pourtant, USA Today (en anglais) rapporte que les enquêteurs soupçonnent de plus en plus le pilote. Selon une source proche de l'enquête, Zaharie Ahmad Shah serait le seul responsable du drame.

Pour l'instant, aucun élément ne montre qu'un passager a tenté de détourner l'appareil. De plus, l'hypohèse d'une panne mécanique reste faible. Dans ce contexte, les enquêteurs pensent que le pilote a volontairement dérouté l'avion. Pour quel motif ? Les enquêteurs penchent en faveur d'un acte de désespoir.

Ils poursuivent les analyses du simulateur de vol grand public saisi au domicile du pilote, après avoir découvert que "des données" avaient été effacées. Le pilote, décrit comme un "passionné d'aviation", avait créé un simulateur de vol chez lui, suscitant des interrogations.

Vous êtes à nouveau en ligne