Birmanie : Htin Kyaw, premier président élu démocratiquement

France 3

La Birmanie a un président complètement inconnu. Aung San Suu Kyi, malgré sa victoire aux législatives, a été empêchée de briguer la présidence par la junte. Elle n'en sera cependant pas très loin.

C'est un jour historique en Birmanie. Le Parlement a applaudi Htin Kyaw le premier président démocratiquement élu après des décennies de dictature militaire. Aung San Suu Kyi, celle qui a mené la bataille contre la junte militaire, n'a pas caché sa joie. Pourtant, sans un article de la Constitution excluant les parents d'enfants étrangers, elle serait présidente.

Un ancien chauffeur comme chef d'État

En revanche, c'est elle qui a désigné Htin Kyaw, son ami d'enfance et ancien chauffeur comme candidat. Ce lien devrait lui permettre de garder la main sur le pouvoir. Mais ce diplômé d'économie de 69 ans, ancien fonctionnaire, n'est pas un novice en politique. Une habileté dès à présent mise à l'épreuve. Le nouveau président est secondé par un ancien général de la junte militaire qui avait, en son temps, tenté de faire assassiner la Grande Dame de Birmanie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne