Australie : une femme perdue dans le bush sauvée grâce à un "SOS" écrit dans la terre

L\'appel à l\'aide de Deborah Pilgrim a été repéré le 16 octobre 2019 par un homme qui surveillait sa propriété à distance via une caméra vidéo.
L'appel à l'aide de Deborah Pilgrim a été repéré le 16 octobre 2019 par un homme qui surveillait sa propriété à distance via une caméra vidéo. (SOUTH AUSTRALIAN POLICE / AFP)

Deborah Pilgrim avait disparu depuis trois jours d'un terrain où elle campait avec des amis, à une centaine de kilomètres d'Adélaïde.

Elle avait disparu depuis trois jours. Une Australienne perdue dans le bush a été retrouvée, mercredi 16 octobre, grâce à un "SOS" écrit en grattant le sol et repéré par un homme qui surveillait sa propriété à distance via une caméra vidéo. Deborah Pilgrim avait disparu dimanche alors qu'elle campait avec des amis à une centaine de kilomètres d'Adélaïde, la capitale de l'Australie méridionale. Elle avait quitté le camping à pied et s'était égarée.

Des dizaines de policiers et de membres des services d'urgence, ainsi qu'un hélicoptère, ont, pendant trois jours, effectué en vain des recherches dans cette région isolée. Mais mardi soir, un homme qui surveillait, via une caméra de vidéo-surveillance, sa propriété située près de la zone de recherche, a remarqué un "SOS" gravé dans le sol sur un chemin de terre situé près de sa maison.

"Je crois que je me suis effondrée"

L'homme a aussitôt alerté la police, qui a retrouvé vers minuit la quinquagénaire sur une propriété voisine où elle avait trouvé de l'eau. "J'étais submergée par l'émotion", a raconté la campeuse, épuisée, à la chaîne de télévision Nine News. "Je crois que je me suis effondrée", a-t-elle ajouté, en évoquant le moment où les sauveteurs sont arrivés.

Neil Marriot, dont les caméras de vidéo-surveillance ont repéré l'appel au secours de Deborah Pilgrim, a expliqué avoir récemment installé ce système à la suite d'effractions dans sa propriété. "Je suis si heureux qu'elle ait pu trouver de l'eau parce que je craignais le pire pour elle", a-t-il déclaré à la chaîne nationale ABC.

Vous êtes à nouveau en ligne