Au moins 107 morts à La Mecque après la chute d'une grue à la grande mosquée

Une grue s\'est effondrée dans la grande mosquée de La Mecque (Arabie saoudite), vendredi 11 septembre 20158, alors que la ville est frappée par les intempéries.
Une grue s'est effondrée dans la grande mosquée de La Mecque (Arabie saoudite), vendredi 11 septembre 20158, alors que la ville est frappée par les intempéries. (OZKAN BILGIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le gouverneur de la région de La Mecque, le prince Khaled Al-Faiçal a ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'incident.

Au moins 107 personnes ont été tuées et 238 autres blessées par la chute d'une grue de chantier à la grande mosquée de La Mecque, vendredi 11 septembre. Ce bilan a été annoncé le général Souleiman al Amr, directeur général de la défense civile saoudienne, à la chaîne de télévision Al Ikhbariya.

Un porte-parole de l'administration des mosquées de Médine et de La Mecque a déclaré que la grue était tombée sur la partie de la grande Mosquée où les pèlerins tournent autour de la Kaaba et où les pèlerins marchent en direction des monts Safa et Marwa.

Une enquête a été ouverte par le gouverneur

Pour le moment, peu de détails sont disponibles sur les circonstances du drame, mais selon la chaîne de télévision Al-Arabiya, la grue est tombée en raison de vents violents. En effet, des vents violents et des pluies ont déraciné des arbres et affecté les grues dans cette zone, a ajouté le chef de la défense civile. L'ouest de l'Arabie saoudite est en proie à de fortes tempêtes de sable depuis quelques jours.

Les rues de La Mecque (Arabie saoudite) ont été submergées par les intempéries.
Les rues de La Mecque (Arabie saoudite) ont été submergées par les intempéries. (OZKAN BILGIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

La grande mosquée est généralement bondée le vendredi, jour hebdomadaire de repos et de prières chez les musulmans. Le gouverneur de la région de La Mecque, le prince Khaled Al-Faiçal a ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'incident. L'accident a eu lieu à une dizaine de jours du pélerinage pour le hadj, où sont attendus des centaines de milliers de pélerins.

L'an dernier, le royaume avait limité le nombre de fidèles autorisés, en raison justement du chantier engagé pour agrandir la grande mosquée. Ces dernières années, aucun incident grave n'a été déploré, car l'Arabie saoudite a investi des milliards de dollars dans le transport et les autres infrastructures pour faciliter les mouvements de la foule.

Vous êtes à nouveau en ligne