Sri Lanka : un quotidien sous tension

FRANCE 2

Le bilan des attentats du dimanche 21 avril au Sri Lanka a été revu à la hausse. 359 personnes ont été tuées et la tension reste forte. Les habitants vivent au rythme des alertes à la bombe.

En plein cœur de la capitale Colombo (Sri Lanka), les alertes à la bombe sont régulières, trois jours seulement après les attentats qui ont fait 359 morts. Une moto abandonnée est immédiatement suspecte. Le quartier se voit alors bouclé et les démineurs placent des charges explosives près du véhicule. Heureusement, cette fois-ci, il n'était pas piégé, c'était une nouvelle fausse alerte.

Un couvre-feu décrété sur la capitale

C'est le quotidien des Sri lankais depuis dimanche 21 avril et les attentats qui ont touché la ville. Dans la matinée, trois opérations de déminage similaires ont été menées dans la capitale. La peur est partout, les habitants redoutent de sortir de chez eux. Par endroit, la capitale est complètement déserte et des militaires sont présents à chaque coin de rue. Un nouveau couvre-feu a été décrété à Colombo en début de soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne