Sri Lanka : un mouvement islamiste local responsable ?

France 2

Deux jours après les attaques terroristes qui ont frappé le Sri Lanka, les autorités soupçonnent un mouvement islamiste local.

Trois minutes de silence en hommage aux victimes. Mardi 23 avril au matin, le Sri Lanka continue de pleurer ses morts. Le pays est désormais placé en état d'urgence. Un couvre-feu a été mis en place. Hier, 87 détonateurs ont été découverts dans une gare à Colombo. Depuis la vague d'attentats qui a fait 310 morts, la traque aux terroristes se poursuit. Les perquisitions et interpellations s’enchaînent.

Une note sous-estimée

40 suspects ont déjà été arrêtés. Tous sont soupçonnés d'être en lien avec un groupe islamiste local, le National Thowheeth Jama'ath. Les enquêteurs cherchent à déterminer si ce groupe a pu bénéficier d'un soutien logistique étranger. Aujourd'hui, les autorités reconnaissent avoir sous-estimé la menace. Il y a dix jours, une alerte diffusée aux services de police aurait indiqué que le groupe islamiste préparait des attentats suicides. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne