Attentats au Sri Lanka : un pays en état d'urgence

France 2

Après la vague d'attentats qui a frappé le Sri Lanka le dimanche 21 avril, les mesures de sécurité ont été accrues.

À quelques centaines de mètres des hôtels attaqués, un établissement quatre étoiles a échappé au pire. Dimanche 21 avril, jour des attentats, il n'y avait pas de service de sécurité à l'entrée. Depuis, la direction a tout modifié en quelques heures. "Pour notre hôtel, nous avons deux soldats postés à l'entrée principale mais aussi un autre qui est en position à l'arrière", explique Vivek Kerkoven, directeur de l'établissement. Ce dispositif est prévu par l'État. À l'entrée, tout le monde sans exception doit être fouillé. "Nous allons monter en puissance, dans quelques semaines nous recevrons le détecteur de métal et le scanner. Nous prenons ça très au sérieux", continue Vivek Kerkoven.

Colombo se barricade

La capitale du Sri Lanka, Colombo, se barricade. Pour beaucoup, c'est un rappel des années de guerre civile qui se sont achevées il y a dix ans. Des centaines de touristes sont confinés dans leurs hôtels dans l'attente de rentrer chez eux. C'est le cas de Sabrina : l'ambassade de France lui a demandé de ne sortir sous aucun prétexte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne