Indonésie : l'État islamique revendique l'attentat de Jakarta

FRANCE 2

C'est un café Starbucks dans le quartier occidental de Jarkarta qui était visé. France 2 fait le point sur les premiers éléments.

Trois jours après la Turquie, c'est la ville de Jakarta (Indonésie) qui a été la cible d'un attentat revendiqué par le groupe État islamique. Six explosions au total, la ville est plongée dans un état de panique. C'est un café de l'enseigne américaine Starbucks, fréquenté par des occidentaux, un théâtre et un poste de police qui étaient visés.

Cibles simultanées

Plusieurs cibles simultanées en plein centre-ville comme à Paris en novembre dernier. Il aura fallu trois heures aux forces de l'ordre pour venir à bout du commando, au moins sept assaillants. Cinq sont morts, deux ont été arrêtés. Dans la soirée, le chef de la police indonésienne fait une annonce en direct à la télévision. "Ce commando a des liens avérés avec le groupe État islamique à Raqqa en Syrie", explique Tito Karnavian. Le bilan provisoire fait état de deux morts parmi les civils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne