Pourquoi le terroriste a choisi la Nouvelle-Zélande

Notre journaliste Hakim Abdelkhalek revient sur les motivations du tireur australien qui a perpétré un attentat en Nouvelle-Zélande.

"Il semble que le terroriste ait parfaitement anticipé et recherché l'effet de sidération qui frappe aujourd'hui la Nouvelle-Zélande, un pays du bout du monde qui jusqu'à présent avait l'impression d'être un havre de paix, une île un petit peu préservée", souligne Hakim Abdelkhalek, envoyé spécial à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, où un attentat a été perpétré vendredi 15 mars par un tireur australien.

Manifeste antimigrants

Dans un manifeste anti-immigrants et anti-musulmans, le terroriste explique que frapper précisément la Nouvelle-Zélande permettrait au reste du monde de se rendre à quel point les envahisseurs, c'est-à-dire, les musulmans, étaient présents partout dans le monde. Ce à quoi les Néo-zélandais répondent que la communauté musulmane qui représente 1% du pays a toujours vécu parfaitement en harmonie avec le reste de la population néo-zélandaise.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne