Attentat en Nouvelle-Zélande : les habitants encore sous le choc

FRANCE 2

Les habitants de Christchurch se posent encore de nombreuses questions lundi 18 mars, trois jours après les attentats meurtriers perpétrés contre deux mosquées.

Trois jours après les attentats qui ont frappé deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, les habitants sont encore sous le choc lundi 18 mars. Le cimetière musulman se prépare à accueillir des fidèles. Lundi matin, à l'heure de reprendre le travail, les Néo-Zélandais se posent encore de nombreuses questions. "J'ai pu me rendre dans un lycée où les élèves ont perdu deux de leurs camarades d'école, de 14 ans et 16 ans (...) Les élèves se sont réunis et ont fait un grand haka, ces chants et danses traditionnelles néo-zélandais", relate Hakim Abdelkhalek depuis Christchurch.

"Nouvelle tragédie à surmonter"

Cette tragédie endeuille une nouvelle fois Christchurch, frappée en 2011 par un tremblement de terre qui avait fait 185 morts. "Les habitants nous en parlent et nous disent : voilà une nouvelle tragédie qu'il va falloir surmonter. Mais nous arriverons à la surmonter grâce à la solidarité et à la cohésion des différentes communautés", conclut Hakim Abdelkhalek.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne