«54…» ethnies vietnamiennes par le photographe Sébastien Laval

En 2014, dans le cadre de l'année France-Vietnam, Géopolis vous propose de découvrir l’exposition du photographe Sébastien Laval. Elle est intitulée «54…», comme le nombre d’ethnies qui composent le Vietnam.

Si les Kinh (descendants des Chinois) est l’ethnie majoritaire (87%) du Vietnam, il en existe 53 autres, disséminées principalement sur les hauts plateaux du centre et les montagnes du nord du pays.
 
Cette exposition, qui se tient à Paris du 27 juin au 8 juillet 2014 à l’orangerie du Sénat, a d’abord été présentée au musée des Beaux-Arts d’Ho Chi Minh Ville et plus récemment à la médiathèque François Mitterrand de Poitiers. Actuellement, le célèbre pont construit par Gustave Eiffel qui enjambe la Rivière des Parfums à Huê, l'ancienne capitale impériale vietnamienne, expose d’autres photos de Sébastien Laval.
 
Le photographe a eu un véritable coup de cœur pour ce pays qu’il découvre en 1995. Il n’hésite pas, malgré les nombreuses difficultés, à se rendre dans les lieux les plus reculés du pays pour rencontrer les minorités les moins connues et témoigner de leur histoire.  Mais c’est à partir de 2005 que ce baroudeur poitevin équipé d’un appareil argentique Hasselblad décide d’immortaliser son projet sur la diversité des peuples de ce pays.  
 
«Dans ces images, on voit à la fois les différences et les ressemblances entre les groupes ethniques (…). Les gens me racontent l'histoire de leur région, leur amour pour leur pays. Un trésor culturel d'une grande richesse (…). Je photographie les gens comme ils le désirent. Ils sont réceptifs et sensibles par rapport à mon travail qui consiste à montrer leur expression pour que leur culture soit mieux comprise et mieux perçue», déclare-t-il.
 
Beaucoup de Vietnamiens traitent avec mépris ces peuples qu’ils considèrent souvent comme inférieurs. Le regard entièrement  tourné vers la modernité, ils n’hésitent pas à les qualifier de «sauvages».  
 
Après une trentaine de voyages, Sébastien Laval, observateur privilégié de l’évolution du pays, nous laisse un témoignage argentique de très grande qualité. Dernière trace de l’histoire du pays avant que la «vietnamisation» n’efface définitivement cette diversité.
 
14 photos présentant une dizaine d’ethnies illustrent ce propos.
114
Sébastien Laval
214
Sébastien Laval
314
Sébastien Laval
414
Sébastien Laval
514
Sébastien Laval
614
Sébastien Laval
714
Sébastien Laval
814
Sébastien Laval
914
Sébastien Laval
1014
Sébastien Laval
1114
Sébastien Laval
1214
Sébastien Laval
1314
Sébastien Laval
1414
Sébastien Laval
Vous êtes à nouveau en ligne