10.000 manifestants à Paris contre le "génocide" des Tamouls

(Radio France © AFP/joel saget)

Plusieurs milliers de personnes ont défilé entre l'esplanade du Trocadéro et l'Assemblée Nationale pour dénoncer l'opération de l'armée sri lankaise contre la guérilla des Tigres Tamouls.

“Français aidez-nous, Sarkozy aidez-nous”, “Etat sri lankais, Etat terroriste”, “président sri lankais, président assassin”.
Ils étaient 10.000 aujourd'hui dans les rues de la capitale venus apporter leur soutien à la communauté tamoule du Sri Lanka.

Des milliers de civils sont actuellement prisonniers des affrontements entre l'armée sri lankaise et les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE). En France, les proches de civils tamouls, qui manifestaient aujourd'hui, expriment leur inquiétude.

Arborant des tee-shirts blancs frappés des slogans "stop au génocide du peuple tamoul" ou "peace not war", les manifestants se sont rassemblés sur la place du Trocadéro, où trois jeunes suivent une grève de la faim depuis le 18 avril dernier.

Depuis lundi, les habitants tamouls fuient la mince bande côtière de 10 km2 où sont acculés les Tigres LTTE. Selon l'ONU, il reste encore 50.000 civils coincés avec les rebelles.

Face aux exhortations de la communauté internationale qui appelle de ses vœux une trêve humanitaire, Colombo fait la sourde oreille, insensible à la colère de la diaspora tamoule en Occident où les manifestations de soutien se multiplient.

Marine Pennetier, avec agences

Vous êtes à nouveau en ligne