Le 24 avril deviendra jour national de commémoration du génocide arménien, annonce Emmanuel Macron

Emmanuel Macron et le co-président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France, Franck Papazian, le 5 février 2019 à Paris.
Emmanuel Macron et le co-président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France, Franck Papazian, le 5 février 2019 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le président de la République a fait cette annonce lors du dîner annuel des organisations arméniennes de France.

Un geste symbolique. Le 24 avril deviendra "journée nationale de commémoration du génocide arménien", a annoncé mardi 5 février le président de la République. Emmanuel Macron a fait cette déclaration lors du dîner annuel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France. Le chef de l'État a ainsi honoré sa promesse de campagne d'inscrire au calendrier français une journée commémorant cet événement, un geste que les Arméniens de France attendaient avec impatience.

Le 24 avril 1915 a marqué le début de ce génocide perpétré par l'Empire Ottoman, l'actuelle Turquie. Cette nuit-là, le préfet de police de Constantinople (devenue Istanbul en 1930) ordonne l'arrestation de l'élite arménienne de la ville. 600 intellectuels sont exécutés en quelques jours. Dans les mois qui suivent, les populations arméniennes sont prises pour cible sur l'ensemble du territoire ottoman. Ce génocide, le premier du 20e siècle, fait entre 1,2 et 1,5 million de morts, selon les estimations.

Vous êtes à nouveau en ligne