Charles Aznavour : un hommage national aux Invalides

Quelque 2 000 personnes ont assisté à l'hommage national aux Invalides (Paris) en l'honneur de Charles Aznavour, dont le Premier ministre arménien Nikol Pachinian. Une cérémonie durant laquelle tous ont salué le chanteur franco-arménien.

Un dernier moment en haut de l'affiche. Comme Simone Veil ou Jean d'Ormesson, Charles Aznavour a eu le droit à un hommage national, vendredi 5 octobre. La cérémonie s'est déroulée dans la cour des Invalides à Paris. Un drapeau tricolore et une gerbe de fleurs aux couleurs de l'Arménie étaient posés sur le cercueil de l'artiste franco-arménien. Quelque 2 000 personnes ont assisté à l'hommage, dont la famille du chanteur et près de 200 personnalités. 

Un "grand maître de la chanson française"

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a rapidement pris la parole pour "rendre hommage au grand maître de la chanson française", qui "a porté le nom des Arméniens sur les toits du monde". Une cérémonie solennelle pour dire adieu à un monument de la chanson française. "Au fil des années, cette présence, cette voix, cette intonation reconnaissable entre toutes se sont installées dans nos vies, quelle que soit notre condition, quel que soit notre âge", a déclaré Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne