Après les Philippines et la Chine, Nesat se dirige vers le Vietnam. Plusieurs milliers de personnes ont été évacuées.

Le Vietnam se prépare à l\'arrivée de la tempête tropicale Nesat.
Le Vietnam se prépare à l'arrivée de la tempête tropicale Nesat. (HOANG DINH NAM / AFP)

Nesat, bien que rétrogradé en tempête tropicale, reste puissant. Des vents violents et des pluies torrentielles continuent de toucher le sud-est de la Chine. Jeudi, 300.000 personnes ont été évacuées de l"île de Hainan. Nesat se dirige désormais vers le Vietnam, où des vents violents ont été constatés.

Nesat, bien que rétrogradé en tempête tropicale, reste puissant. Des vents violents et des pluies torrentielles continuent de toucher le sud-est de la Chine. Jeudi, 300.000 personnes ont été évacuées de l"île de Hainan. Nesat se dirige désormais vers le Vietnam, où des vents violents ont été constatés.

Le centre de météorologie vietnamien prévoit toutefois un léger affaiblissement de la tempête. Par précaution, 5.000 habitants d"une île située près de la ville portuaire de Haïphong ont été évacués. Les autorités ont également demandé aux paysans de récolter plus tôt que d"ordinaire, afin d"éviter d"éventuelles pertes. Les bateaux ont quant à eux été rappelés dans les ports.

Les Philippines ont été le lieu le plus durement touché par Nesat, en début de semaine. Au moins 43 personnes ont trouvé la mort et près d"un million d"habitants de l"île principale, Luçon, ont été affectés par les inondations. A Hong Kong, la vie est redevenue normale vendredi après la fermeture des services publics jeudi.

Des inondations plus graves que les années précédentes frappent déjà depuis plusieurs semaines l'Asie du Sud-Est. En Thaïlande, près de 190 personnes ont été tuées dans ces inondations depuis deux mois et plus de 100 au Cambodge voisin. Dans le sud du Vietnam, huit personnes sont mortes dans le delta du Mékong.

Vous êtes à nouveau en ligne