VIDEO. 10 000 personnes déplacées par les flammes à Valparaiso

SOPHIE BECHIR / FRANCE 2

La présidente chilienne a déclenché le plan catastrophe pour tenter de juguler l'incendie.

Près de 10 000 personnes évacuées, 12 morts, 850 hectares détruits et un plan catastrophe déclenché. Le célèbre port chilien de Valparaiso lutte toujours contre un gigantesque incendie, lundi 13 avril.

"Nous sommes dans une situation d'urgence permanente (...), c'est une situation très complexe", a reconnu sur Radio Cooperativa le ministre de la Défense, Jorge Burgos. Le ministre de l'Intérieur a toutefois indiqué au cours d'une conférence de presse que la "situation est moins compliquée" que la nuit précédente.

Le centre historique épargné

Onze hélicoptères, six avions, 2 000 membres des forces de l'ordre – policiers et soldats –, ainsi que des centaines de pompiers continuent de combattre l'incendie qui, selon le ministre, pourrait être sous contrôle dans les prochaines 48 à 72 heures.

Plusieurs quartiers de la célèbre cité portuaire, classée en 2003 au patrimoine mondial de l'Unesco, ont été particulièrement touchés par l'incendie. Ce dernier a affecté surtout les zones les plus défavorisées de la ville, où les habitations sont le plus souvent en bois. Le centre historique a pour le moment été épargné par les flammes.

Vous êtes à nouveau en ligne