VIDEO. Un Obama plus grave, pour sa deuxième investiture

Stefan Breitner et Aaron Diamond

Le président américain a reconnu jeudi que le slogan d'espoir sur lequel il avait été élu il y a quatre ans avait été "mis à l'épreuve", mais promis aux Américains que le changement restait possible.

PRESIDENTIELLE AMERICAINE – Quatre ans après avoir promis "espoir et changement", Barack Obama a exhorté jeudi 6 septembre au soir les électeurs américains à la patience face à la timide reprise économique, lors du discours de clôture de la convention démocrate, dernière ligne droite de la campagne présidentielle aux Etats-Unis.

Dans un discours énergique à Charlotte (Caroline du Nord) devant les délégués de la convention du Parti démocrate qui l'ont investi pour tenter de conserver le 6 novembre la Maison Blanche face au républicain Mitt Romney, le président américain a essayé de se réapproprier le thème du "changement" qui avait fait son succès en 2008, au moment où les écarts dans les sondages avec son adversaire sont très faibles.

Vous êtes à nouveau en ligne