VIDEO. Québec : arrestation de l'auteur présumé de la fusillade à Montréal

Francetv info

Un homme armé a ouvert le feu dans la salle où l'indépendantiste Pauline Marois s'adressait à ses partisans après la victoire de son parti aux élections provinciales, faisant un mort et un blessé grave.

CANADA - La panique et les larmes ont succédé à la joie à Montréal. Un homme armé a ouvert le feu dans la salle où la nouvelle Première ministre, Pauline Marois, s'adressait à ses partisans après la victoire de son parti aux élections provinciales  québécoises, mercredi 5 septembre. 

L'homme a surgi alors que la chef de file des séparatistes québécois se trouvait sur scène et il a ouvert le feu sur deux personnes. L'une d'elles est morte. Pauline Marois n'a pas été touchée. Evacuée de la scène par ses gardes du corps, elle est revenue un peu plus tard. 

Un homme d'une cinquantaine d'années a été arrêté. Il est également soupçonné d'avoir mis le feu à l'arrière du bâtiment. Une arme à feu a été saisie. Filmé au moment de son interpellation, il a crié, avec un fort accent anglais : "Les Anglais se réveillent !" Il a ajouté en anglais, selon des journalistes canadiens présents sur place : "On va vous rendre la monnaie de la pièce."

Vous êtes à nouveau en ligne