VIDEO. New York : des centaines de manifestants dans les rues contre la violence policière

REUTERS

Des manifestants ont battu le pavé dans la métropole américaine, mercredi soir, après la décision d'un grand jury de ne pas inculper un policier blanc impliqué dans la mort d'un père de famille noir. 

"Qui vous appelez quand le meurtrier porte un badge ?" peut-on lire sur l'affiche d'un manifestant. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies à New York, mercredi 3 décembre, pour protester contre la décision d'un grand jury de ne pas inculper un policier blanc impliqué dans la mort d'un père de famille noir, Eric Garner.

Ils étaient très nombreux à battre le pavé sur le pont de Brooklyn. D'autres ont afflué à Times Square, Union Square, Columbus CircleHarlem ou à Staten Island, l'arrondissement de New York où est décédé Eric Garner, 43 ans, lors d'une interpellation musclée. A minuit, la police a procédé à au moins 30 arrestations, a indiqué Bill Bratton, le chef de la police de New York.

Dix jours après une décision similaire à Ferguson

Le 17 juillet, Eric Garner, père de six enfants, soupçonné de vente illégale de cigarettes, a été plaqué au sol par plusieurs policiers blancs, après avoir refusé d'être arrêté. L'un des policiers l'a notamment attrapé par le cou pour l'immobiliser. L'homme, asthmatique et obèse, a répété plusieurs fois "Je ne peux pas respirer", mais le policier a continué de lui serrer le cou. Eric Garner est mort peu après.

Un grand jury, composé de 23 citoyens américains, avait commencé à se réunir en septembre. Il a finalement décidé de ne pas inculpé le policier. Cette décision est intervenue dix jours après une décision similaire à Ferguson (Missouri), qui avait provoqué des émeutes.

Vous êtes à nouveau en ligne