VIDEO. Mexique : au moins six morts et 108 blessés dans une manifestation d'enseignants

REUTERS et APTN

Des hommes non identifiés ont ouvert le feu dimanche dans l'Etat d'Oaxaca, lors d'affrontements entre la police et des enseignants.

Des hommes non identifiés ont ouvert le feu, dimanche 19 juin, dans le sud du Mexique, lors d'affrontements entre la police et des enseignants qui manifestaient. Au moins six personnes sont mortes et 108 ont été blessées, dont 55 policiers et 53 civils, selon un responsable de la Sécurité publique. Vingt et une personnes ont été arrêtées, selon lui.

Des heurts ont éclaté lorsque quelque 800 policiers sont intervenus pour déloger un millier d'enseignants qui bloquaient depuis une semaine une route d'Asunción Nochixtlan, dans l'Etat touristique d'Oaxaca, avec l'aide d'une centaine d'étudiants et d'autres sympathisants, dont des parents d'élèves. Ils protestent contre une série de réformes du système éducatif adoptées il y a trois ans. 

Un mineur parmi les morts

Les blessés, dont la plupart sont dans un état "critique", ont été rassemblés dans l'église d'Asunción Nochixtlán, d'où il doivent être transportés vers divers hôpitaux, a-t-il précisé. Des personnels de santé, qui ont requis l'anonymat, ont confirmé la mort d'au moins trois personnes : deux jeunes de 23 et 28 ans et un mineur, apparemment un élève du secondaire.

Enrique Galindo, chef de la police fédérale, a imputé les violences à ces individus masqués qui, selon lui, n'appartiennent pas au syndicat à l'origine de cette mobilisation, la Coordination nationale des travailleurs de l'éducation (CNTE).

Vous êtes à nouveau en ligne