VIDEO. Mexico : un "siège pénis" dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel

FRANCEINFO

Une campagne a été lancée ces derniers jours au Mexique pour sensibiliser les hommes aux violences sexuelles dont les femmes sont victimes dans les transports en commun.

De l'art contemporain ? La blague d'un plaisantin ? Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux à la fin mars, les usagers du métro à Mexico (Mexique) s'interrogent face à un siège moulé avec un pénis. Certains sursautent en s'asseyant dessus, d'autres le regardent avec une moue de dégoût. Il s'agit en réalité d'une campagne contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun. 

Cette vidéo virale, dont la mise en scène saute aux yeux, a été vue près de 700 000 fois sur YouTube et partagée avec le hashtag #noesloshombres ("ce n'est pas un truc d'homme") sur Twitter. Son origine n'a pas encore été officiellement dévoilée, mais le clip a été largement relayé par les autorités locales.

Des rames réservées aux femmes

Dans la vidéo, ce siège est réservé aux hommes. Objectif : leur faire ressentir le malaise des femmes confrontées aux hommes qui se "frottent" à elles dans le métro. Sur un panneau fixé au sol, on peut lire ce message : "C’est pénible pour les gens qui s’assoient ici, mais cet inconfort n’est pas comparable à la violence sexuelle que subissent les femmes au quotidien."

A Mexico, une majorité de femmes se disent victimes d'agressions sexuelles sur leur trajet quotidien. Neuf sur dix, selon une statistique diffusée à la fin du clip de campagne. Un chiffre quasi similaire à celui de la France, où 87% des femmes affirment avoir déjà été victimes de harcèlement sexuel dans les transports en commun, selon une enquête de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports. 

Vous êtes à nouveau en ligne