VIDEO. Les Mexicains demandent justice pour les 43 étudiants disparus

APTN

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans les rues de plusieurs villes du pays, dont Mexico. Les jeunes auraient été victimes des gangs et de la police.

Ils étaient plusieurs milliers, mercredi 8 octobre, familles des victimes en tête, à défiler dans les rues de Mexico pour réclamer la justice pour les 43 étudiants disparus dans la nuit du 26 septembre dans la ville d'Iguala. Beaucoup soupçonnent que ces jeunes ont été massacrés par des membres du crime organisé, avec la complicité de la police.

Colère contre le gouvernement mexicain

Au total, ils étaient des dizaines de milliers à manifester dans les rues de plusieurs villes du pays, mercredi, dont 20 000 dans la capitale de l'état du Guerrero, où est située la ville d'Iguala. Les manifestants ont exprimé leur solidarité avec les familles des victimes, dont certaines avaient fait le déplacement à Mexico. "Vous n'êtes pas seuls" et "votre colère est aussi la nôtre", pouvait-on notamment lire sur les pancartes. Mais ils ont aussi exprimé leur colère contre le gouvernement mexicain, exigeant notamment la démission du gouverneur de l'Etat du Guerrero et des sanctions contre les policiers liés au crime organisé. 

Les 43 étudiants sont portés disparus depuis leur affrontement avec la police après une manifestation, le 26 septembre. Dimanche 5 octobre, des membres présumés d'un gang criminel ont avoué avoir tué 17 d'entre eux. Et 28 corps ont été découverts dans une fosse commune. Il est "probable", selon le procureur de l'Etat, que certains soient ceux des étudiants.

Vous êtes à nouveau en ligne