VIDEO. Le procès du soldat Bradley Manning, accusé de trahison, s'est ouvert lundi

France 2 - Maryse Burgot et Régis Massini

L'ancien soldat américain encourt la prison à vie pour "collusion avec l'ennemi" après avoir divulgué des documents classifiés de l'armée américaine.

Avec son visage d'adolescent, l'ancien soldat Bradley Manning, 25 ans, vêtu de son uniforme bleu marine, a écouté lundi 3 juin en silence le procureur militaire et son défenseur, peu après l'ouverture de son procès en cour martiale à Fort Meade (Maryland). Le procès devrait durer trois mois.

L'accusation porte sur la fuite d'environ 700 000 documents classifiés, téléchargés sur des bases de données confidentielles de l'armée américaine et mis entre les mains du site WikiLeaks. Selon le procureur, l'accusé a, en toute connaissance de cause, donné des renseignements à l'ennemi puisqu'Al-Qaïda se servait de WikiLeaks. Le nom du grand absent, Julian Assange, fondateur du site que le gouvernement cherche à confondre pour complicité, a été cité plusieurs fois par le pouvoir américain. France 2 est sur place pour le compte-rendu de la première journée d'audience, alors que de nombreux manifestants ont défilé devant la cour en signe de soutien au jeune homme.

Vous êtes à nouveau en ligne