VIDEO. Argentine : mobilisation historique pour dénoncer les violences faites aux femmes

REUTERS et APTN

Les Argentins se sont massivement mobilisés, mercredi, après trois meurtres particulièrement violents dont ont été victimes des femmes dans le pays ces derniers jours.

La mobilisation est qualifiée d'historique. Des centaines de milliers d'Argentins, hommes, femmes, enfants et personnes âgées ont massivement dénoncé à Buenos Aires et dans d'autres villes d'Argentine les violences faites aux femmes lors d'un grand rassemblement après une série d'assassinats de femmes qui ont scandalisé le pays.

Trois meurtres emblématiques ont secoué l'Argentine récemment : une institutrice de maternelle égorgée par son ex-mari devant ses élèves, une adolescente de 14 ans enceinte tuée puis enterrée dans le jardin de la maison familiale par son ex-petit ami de 16 ans, et une femme criblée de balles par son ex-compagnon éconduit alors qu'elle se trouvait à la terrasse d'un café.

Des centaines de noms de femmes ont été écrits sur un mur de feuilles blanches, où les manifestants étaient invités à poser leurs mains après les avoir trempées dans de la peinture rouge. "Ni la manière de s'habiller, ni les coutumes ne peuvent justifier un abus", a martelé un groupe de manifestantes. "La société humaine ne peut pas se baser seulement sur le modèle masculin patriarcal", a expliqué une femme de 86 ans à l'AFP.

Vous êtes à nouveau en ligne