VIDEO. Costa Rica : "Vivre centenaire sur la péninsule de Nicoya"

Au nord-ouest du Costa Rica, la péninsule de Nicoya, bordée par l'océan Pacifique, est réputée pour la longévité de ses habitants. On y travaille bien au-delà de l'âge légal de la retraite. Don Chepe, 105 ans et toutes ses dents, ne s'en plaint pas. Extrait du magazine "Un œil sur la planète" du lundi 11 mai.

À 105 ans, Don Chepe se lève encore tous les jours très tôt, comme depuis ses 8 ans, pour écosser des épis de maïs avec le même plaisir du travail accompli. "Je n'ai jamais travaillé pour les autres. Je voulais être à mon compte", dit-il avec un grand sourire laissant voir toutes ses dents.

Il est un des centenaires de la péninsule de Nicoya, bordée par l'océan Pacifique, au nord-ouest du Costa Rica. C'est une région agricole très peu développée, où les paysans travaillent sans l'aide de machines. Leur labeur y est dur mais leur santé est, semble-t-il, plus que solide...

Machette en main à 103 ans !

Don Chepe se levait entre deux et quatre heures du matin pour cultiver la canne à sucre. "J'ai fait ça toute ma vie", raconte ce Costaricien particulièrement vif. Une télévision locale l'a filmé il y a deux ans, machette en main, en train de couper avec une belle énergie de mauvaises herbes.

Ce petit pays d'Amérique centrale, qui a pour devise "Que vivent pour toujours le travail et la paix !", fête régulièrement ses centenaires. La péninsule de Nicoya fait partie de ces rares endroits du monde où l'on observe une grande longévité, comme le Japon ou la Grèce, sans trop savoir pourquoi…

> Une vidéo extraite du document "Costa Rica : le pays le plus heureux du monde ?" diffusé sur France 2 dans Un œil sur la planète du 11 mai 2015, le magazine d'information dirigé par Patrick Boitet, présenté par Etienne Leenhardt et réalisé par Nicolas Maupied.

 > Autres temps forts :
- Costa Rica : "Ne pas avoir d'armée est une source de paix et de tranquillité" 
- Costa Rica : "Une rente forestière tirée des crédits-carbone"
- Costa Rica : "Quand un malade se dit béni d'être né dans ce pays"
- Costa Rica : "L'apprentissage du chinois en plein essor"

> À lire également sur Géopolis :  
- Costa Rica : La "démocratie verte" est-elle en train de perdre son âme ?

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne