VIDEO. Colombie : au moins six morts et 31 disparus dans le naufrage d'un bateau

Le bateau de tourisme \"Almirante\", juste avant son naufrage, dimanche 25 juin 2017, sur un lac du nord-ouest de la Colombie. 
Le bateau de tourisme "Almirante", juste avant son naufrage, dimanche 25 juin 2017, sur un lac du nord-ouest de la Colombie.  (JUAN QUIROZ / AFP)

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre le navire en train de tanguer avant de couler à pic très rapidement.

Au moins six personnes sont mortes et 31 sont portées disparues après le naufrage, dimanche 25 juin, en Colombie, d'un bateau promenant environ 170 passagers sur le lac de Guatapé, un site touristique du nord-ouest du pays.

"Les personnes décédées sont toutes de nationalité colombienne et il n'y a aucun mineur parmi elles", a précisé à l'AFP le directeur de l'Unité nationale pour la gestion des risques, Carlos Iván Márquez, qui s'est rendu sur place. 

Un site touristique très fréquenté le week-end

L'Almirante, une embarcation à quatre ponts, a coulé dimanche après-midi dans le lac du barrage El Peñol de Guatapé, à environ 68 kilomètres de Medellin. Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et que l'AFP a pu authentifier, on peut voir le bateau en train de tanguer avant de commencer à couler à pic. Des dizaines d'embarcations et de jet-skis s'en sont aussitôt approchés afin de porter secours aux occupants.

Le naufrage s'est produit vers 14 heures (heure locale) sur ce site très apprécié des Colombiens, notamment lors des week-ends prolongés comme celui-ci, lundi étant férié en Colombie.

"Nous avons commencé à avoir l'impression que le bateau allait se renverser", a raconté aux médias locaux Laura Baquero, une survivante. Selon elle, les passagers ne portaient pas de gilets de sauvetage et parmi eux se trouvaient "beaucoup d'enfants". Les deux premiers niveaux de l'embarcation "étaient surpeuplés", dit-elle. Des survivants rapportent avoir entendu un grand bruit avant que le bateau ne commence à couler, et disent quant à eux que certains passagers n'avaient pas de gilet de sauvetage.

Le président exclut un problème de surcharge

"Ce que je sais pour le moment, c'est que le bateau avait une capacité d'accueil supérieure au nombre de personnes qui se trouvaient à bord au moment du naufrage", a affirmé le président colombien, Juan Manuel Santos, qui s'est rendu sur place. Il a annoncé que des experts étaient attendus lundi afin de déterminer les causes du naufrage.

L'opération de sauvetage, à laquelle participent des plongeurs de la police et des pompiers, "se poursuivra cette nuit", a ajouté le président, avant de souligner que 122 survivants allaient "bien". Un total de "24 personnes ont été hospitalisées", a affirmé sur Twitter le département d'Antioquia, où se trouve le site.