Une prof de 73 ans virée pour avoir tourné dans un film érotique

Le lycée Jean-de-Brébeuf à Montréal (Canada).
Le lycée Jean-de-Brébeuf à Montréal (Canada). (GOOGLE STREET VIEW)

Une professeur d'art dramatique a été licenciée par un prestigieux lycée de Montréal, au Canada. Sa faute : avoir été actrice dans un film X, au début des années 1970.

A 73 ans, Jacqueline Laurent-Auger ne s'attendait sans doute voir à voir ces vieilles images ressortir, cinquante ans après. Professeur d'art dramatique dans un prestigieux lycée jésuite de Montréal, cette septuagénaire a été licenciée en juillet, rapporte The Global And Mail (en anglais), mardi 22 octobre, après qu'un étudiant l'a reconnue dans Le Journal intime d'une nymphomane, un film érotique sorti en 1973.

"Ce n'est pas le modèle que l'on veut véhiculer"

"Cela donnait un climat tendu en classe, voire des dérapages. Les étudiants commençaient à se passer le mot. N'importe quel employé du collège se doit d'être un modèle pour les élèves. Ce n'est pas ce modèle-là que l'on veut véhiculer à nos jeunes", a d'abord justifié Michel April, le directeur de l'établissement, interrogé par La Presse.

Face au tollé provoqué sur internet, le lycée Brébeuf a toutefois décidé de faire marche arrière. Selon le Journal de Montréal, la direction de l'établissement a finalement proposé à Jacqueline Laurent-Auger de réintégrer le lycée. De quoi faire sourire la principale intéressée : "Le petit David a fait peur à Goliath !" Sans dire, pour l'instant, si elle acceptera la main tendue : "Je suis en réflexion. Je rencontre mon avocate demain. Je vais écouter mon cœur."