VIDEO. États-Unis : à cause du shutdown, le parc national de Joshua Tree va devoir fermer

BRUT

Arbres vandalisés, dégradations, menaces sur la biodiversité... Comme de nombreux autres, ce parc national américain est victime du "shutdown".

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Poubelles et toilettes pleines, arbres vandalisés, rallyes automobiles improvisés dans des zones protégées : le parc national de Joshua Tree en Californie, livré au chaos depuis trois semaines en raison du "shutdown", fermera provisoirement le temps de se refaire une santé.

La biodiversité menacée

À cause d'un désaccord budgétaire entre démocrates et républicains, portant notamment sur le financement du mur promis par Donald Trump, 25 % des administrations fédérales sont paralysées depuis le 22 décembre 2018.

Et les conséquences sont aussi environnementales : de nombreux employés du parc national de Joshua tree ne sont plus payés. Ainsi, seuls 8 rangers doivent s'occuper de cette zone naturelle de 3200 km². L'absence de contrôles à l'entrée du parc a entraîné un afflux de visiteurs. Pour faire face à cette situation, des bénévoles se sont d'abord mobilisés pour appuyer les rangers. Mais cette aide n'a pas suffi : plusieurs "Joshua trees", des yuccas géants emblématiques du parc, ont été vandalisés. Des campeurs ont dormi dans des zones interdites et des véhicules se sont aventurés hors des routes autorisées, menaçant la biodiversité exceptionnelle de ce désert.

D'autres parcs concernés

Faute d'employés, plusieurs autres parcs font face à des problèmes similaires. Dans de nombreux parcs, les ordures s'accumulent avec 27 tonnes en une dizaine de jours rien que pour le Parc national de Yosemite. Autre problème : les autorités craignent que les odeurs attirent des animaux sauvages, comme les ours. Cela s'ajouterait à la difficulté d'assurer la sécurité des parcs nationaux : au moins trois accidents mortels ont eu lieux depuis le début du shutdown.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne