Séisme en Equateur : un chien resté devant les décombres de sa maison émeut les internautes

Un drone capture les dégâts faits par le séisme du samedi 16, à Portoviejo, en Equateur, dimanche 17 avril 2016.
Un drone capture les dégâts faits par le séisme du samedi 16, à Portoviejo, en Equateur, dimanche 17 avril 2016. (PABLO COZZAGLIO / AFP)

Le cliché initial a été partagé plus de 20 000 fois sur Facebook.

Alors que le dernier bilan du séisme, en Equateur, s'élève, mercredi 20 avril, à 525 morts, cette histoire repérée par Europe 1 a ému les internautes. Dimanche dernier, le photographe Camilo Cevallos Parra a posté sur son compte Facebook le cliché d'un chien qui campait obstinément dans les décombres de ce qui était autrefois sa maison, située dans le quartier San Martìn de Porres de Quito (la capitale de l'Equateur). Il refusait de quitter les gravats, signale Metro Equateur.

Une image devenue virale

La photo est rapidement devenue virale, suscitant plus de 20 000 partages et réactions sur Facebook. Une association de défense des animaux de Quito a rebondi sur cet élan de sympathie pour l'animal domestique. Avec l'accord du photographe ravi d'aider ses amis "à quatre pattes", l'Association "Activitas por la Defensa y Liberacion Animal" de Quito a lancé un appel aux dons et à la solidarité pour nos "frères humains et non humains" :

Image affichée en haut de la page Facebook de l\'Association \"Activitas por la Defensa y Liberacion Animal\" de Quito (Equateur)
Image affichée en haut de la page Facebook de l'Association "Activitas por la Defensa y Liberacion Animal" de Quito (Equateur) (CAMILO CEVALLOS PARRA)

De son côté, l'animal n'a pas tout perdu dans sa détresse puisqu'il a retrouvé son maître, comme en témoigne les nouvelles photos publiées sur Facebook par le photographe, mardi 19 janvier.

Fin (très relativement) heureuse de l'histoire : le chien, baptisé "Noir", a retrouvé l'appétit. Camillo Cevallos Parra l'a photographié en train de dévorer des croquettes.

Vous êtes à nouveau en ligne